Constellations familiales

Accepter ce qui est !

Se placer dans le mouvement de la vie !

 

Bert Hellinger a développé cette méthode dans son parcours de thérapeute*.

Sachant que nous faisons corps avec notre système familial, des communautés de destin* s’inscrivent entre les différents membres de la famille : entre frère et sœur, avec les parents, avec les grands-parents, entre le mari et la femme…

Dans cette communauté de destin, les personnes concernées nourrissent l’espoir que par le renoncement à leur vie et à leur bonheur personnel, elles peuvent sauver la vie et le bonheur des autres.

Il se produit alors, par attachement et par rééquilibrage, des imitations, des participations à la culpabilité, à la maladie…

Au cours d’une séance, nous allons laisser agir ce qui se montre, sans jugement :
l’intéressé pose sa demande, des représentants de son système familial sont positionnés dans la salle et on observe ce qui apparait de cette situation et comment elle peut évoluer.

Le travail parle directement au demandeur, dans son corps et il laissera infuser ces
« informations-ressentis » en lui afin que le changement s’inscrive. Et il n’aborde plus la question traitée pendant
« au moins un mois« , pour laisser au corps le temps d’intégrer les nouvelles données.

* Bert Hellinger, Constellations familiales, psychothérapie et cure d’âme, éditions Dervy

Le travail s’effectue en séances individuelles et en séances de groupe, il y est différent et complémentaire.

« La plénitude » commence quand nous offrons une place à tous les membres de notre clan, notamment dans notre cœur.

Ainsi nous devenons « libres » d’aborder notre propre avenir

Laisser œuvrer ce qui se montre